« Personnalité exemplaire du milieu théâtral russe, Maria Ossipovna Knöbel (1898-1985) a été le témoin des bouleversements de tout un siècle: depuis les manifestations anti-allemandes de1915 jusqu’à la campagne anti-cosmopolite de 1949. Professant l’humanisme dans un pays cultivant la violence, elle a joué un grand rôle dans la formation technique mais aussi éthique des comédiens et des metteurs en scène, élèves du GITIS (Conservatoire national d’art dramatique de Moscou).
Disciple des grands du théâtre russe, Mikhaïl Tchékhov , Stanislavski, Némirovitch-Dantchenko, elle perpétue cette école russe qu’on peut toujours voir à l’oeuvre
dans le cinéma et en tournée sur nos scènes théâtrales.»