A l’occasion du centenaire de l’auteur, le centre culturel Alexandre Soljenitsyne accueille l’exposition Soljenitsyne photographe, du 20 novembre 2018 au 31 janvier 2019.
Alexandre Soljenitsyne n’était pas un photographe professionnel. Il a appris tout seul l’art de la photographie lors de son exil « à vie » au village kazakh de Kok-Terek (1953-1956). L’acquisition d’un appareil photo devait permettre à l’instituteur exilé de conserver secrète son activité littéraire. Tout en s’exerçant à la photographie, Soljenitsyne fixait sur la pellicule la vie qui l’entourait : paysages, scènes de genre, portraits. Après son retour en Russie centrale, ses photos s’enrichirent de clichés de ses voyages d’été au cours desquels naissaient ses « Miniatures », petits poèmes en prose.
Cette exposition présente les reproductions des photographies tirées des archives de Soljenitsyne et de son camarade d’exil NicolaÏ Zoubov. Les originaux ont été pris avec un appareil « Zorkij » produit en URSS jusqu’en 1956. Les tirages sont en noir et blanc au format 6 x 9 cm. Au verso figurent les commentaires manuscrits de Soljenitsyne dont certains figurent en fac-simile.