Exposition L’Archipel du Goulag, un séisme littéraire

L’histoire de l’Archipel du Goulag est d’abord celle des XX millions de victimes du régime soviétique dont ce livre veut porter la mémoire, mais c’est aussi celle de sa transmission clandestine de Russie en Occident.  Transmission du manuscrit sur des microfilms, via une correspondance codée, par ceux qu’on appelle les « invisibles », sa préparation en grand secret, ici-même, au centre de Paris, et enfin, le 28 décembre 1973, la publication, comme une déflagration qui atteint le monde entier où l’Archipel est aussitôt traduit en de nombreuses langues.

« Le cri dun seul individu suffit, comme l’écho qui résonne dans la montagne et provoque des avalanches »,  constate  Alexandre Soljenitsyne, expulsé d’URSS par le KGB.

L’exposition invite à découvrir la genèse, la création et la publication de cette œuvre-somme de l’écrivain et l’onde de choc qui a suivi en Occident et en Russie.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :